Maréchal – Sénégal ; Maréchal – Valréas

Le "Paris-Dakar" Maréchal : aller vivre au Sénégal ; KAOLACK & SÉBIKHOTANE, puis revenir en France !

CLUNY, maison médiévale

Page créée vers le 15 novembre 2006… le jour de mes 60 ans…
Vous savez (?) que nous avons mis en vente notre maison 16 rue des Oiseaux, à Savigny-le-Temple. La retraite en banlieue dortoir, non merci… 🙁
Depuis un an, nous avons jeté notre dévolu sur la ville de Cluny : rapprochement familial, campagne calme, activités associatives, etc. Cette ville nous plaît. Depuis un an, nous y venons souvent, visitons agences et maisons… et aujourd’hui : Bingo ! C’est peut-être la bonne… (Nous allons la visiter dans 8 jours…)
Voici l’annonce de l’agence Sud Bourgogne Immobilier :
« Dans le centre historique de Cluny, cette ancienne maison aux origines romanes possède, à l’arrière, un joli jardin. Chargée d’histoire, de beaux éléments sont encore apparents, tels qu’une belle fenêtre à meneau, une ouverture sur la rue en arc plein cintre et un véritable plafond à la française (en partie caché). De la rue, on entre dans une vieille pièce dans laquelle est installée une chaudière au fuel et une cave à l’arrière. Du premier étage, on accède de plain-pied au petit jardin. Grand séjour (environ 40m2) avec cheminée, chambre, cuisine et salle de bains. Le deuxième étage comprend une grande chambre avec cabinet de toilette ainsi qu’un grenier (partiellement aménageable). Le logement, bien que confortable, mériterait une rénovation soignée par un passionné d’architecture pour remettre en valeur tous les éléments d’origine. À noter la présence non négligeable d’un petit passage sur une ruelle depuis le jardin. Une maison avec jardin comme on aimerait en trouver plus souvent dans le centre de Cluny. »
Et les trois photos jointes :

………………………
………………………………………

Mais, je dois vous présenter un peu Cluny : pour cela, j’ai créé la page « CLUNY, VILLE et RÉGION »

Revenons à notre mouton à cinq pattes !
Lors de notre dernier séjour à Cluny, j’étais monté en haut de la tour des fromages… et voici une vue sur notre futur toit :
………

Je zoome : …………………

Alors ? Là ? ………………………
……………………………………Réponse mardi 28 ou mercredi 29 novembre.

Réponse : C’EST LA BONNE ! (non, pas « du curé », même si l’on n’est pas loin de l’église)…

Le quartier :
… le 9 décembre, je viens de récupérer une photo IGN superbe : elle correspond quasiment à l’extrait de mon plan !
…………………………………
Regardez bien, j’ai tracé le terrain !

………La rue de la Barre :

Le cadastre du quartier :
Cluny a gardé quasiment intact son cadastre de l’époque romane. La ville fait l’objet de recherches attentives de la part des historiens médiévistes.
C’est autre chose qu’en ville nouvelle ! ! ! Admirez la découpe du terrain !

Et il y a encore plus spectaculaire :
…………………………………………

La façade, selon le relevé de M. Salvèque :
……………………
et une idée de restauration ! ! !
…………………………………………

Autre version de la façade !
……………………

À propos de maths modernes, j’ai penché ( 😀 ) sur la pente de la rue de la Barre :
……………
Entrainez-vous ! ! !

…………………………………
………… Approchons-nous.
Admirez le superbe volet… à volets !!! Nous n’en avons pas vu d’autre dans toute la ville. D’accord, on reverra la couleur…
Une idée après changement… :

Et la fenêtre « à meneau« , ou plus exactement « fenêtre géminée » :
………

et un gros plan sur le chapiteau :

…vue de l’intérieur :

Les deux jolies pierres sont des coussièges ! Wikipédia nous explique :
……………… Un coussiège est un banc ménagé dans l’embrasure d’une fenêtre. Souvent de pierre, intégré à la maçonnerie. Les fenêtres de châteaux sont souvent flanquées de deux coussièges.
Voir aussi :
http://ecole.rocbaron.chez-alice.fr/classes/cm1/chateau_forcalqueiret/coussieg.htm
Vous y verrez deux Damoiselles sur des coussièges…
………………
…… (je ne fournis pas les Damoiselles, vous devrez apporter les vôtres)

Depuis la fenêtre du 2e étage, nous avons une petite vue sur la ville, et l’abbaye :
……………………………
De gauche à droite : le clocher de l’eau bénite (le seul qui subsiste de l’abbaye), la tour des fromages (anciennement tour des fèves), qui fait partie du rempart de l’abbaye, et puis le clocher de notre voisine, l’église Notre-Dame. En bas, le grand jardin du 3 rue de la Barre, propriété d’une peintre… À gauche, le zinc de notre chien assis. À droite, le toit de notre vis-à-vis, le N°5, maison également romane mais qui a été très maltraitée !
Il y a mieux comme point de vue (?)… mais on se contentera de celui-là 😉 !

Le plafond « à la française » qui est caché (protégé) par de l’isorel dans les pièces principales !
………………………………
Quelles surprises nous attendent quand nous allons le découvrir ?

Pour Frédo : le petit jardin… de curé…
…………………
La maison à droite est celle dite « des échevins« . Elle fut une des Mairies de la ville, et est classée « Monument Historique » ainsi que son jardin. Pour l’instant, le muret qui nous en sépare est surmonté de 4 rangs hideux de parpaings, que nous allons bien vite camoufler de façon rustique : succession de claies, plessis, bûches et jardinières… en attendant sa disparition vraisemblablement programmée ! ?

Pour Gao’, la belle cave…
…………………………………………

Un des corbeaux romans dans le rez-de chaussée, qui fut le magasin de la maison :
…………………

C’est vraiment plus vivant que nos et vos banlieues dortoirs !
Au fond du jardinet, on envisage de faire une petite cabane… ronde, pour accueillir Jeanne, Gilles et Café-au-Lait en vacances 🙂

La maison est donc essentiellement romane, du XIIe siècle ! Ainsi les murs font 60 à 70 cm d’épaisseur, il y a des « corbeaux » pour soutenir les poutres ; certains vieux carrelages ont résisté, qu’il faudra mettre en valeur. Il y a aussi un parquet prometteur…
Bien entendu, tous les travaux, à l’extérieur comme à l’intérieur, se font avec l’accord et sous la surveillance de l’architecte des Bâtiments de France, Monsieur Jean-Denis Salvèque.
C’est un projet passionnant, et lorsque l’on voit d’autres maisons qui ont été restaurées, on rêve ! ! ! Pour l’heure, je fais des plans.

Le jardinet :

Une idée plus précise :
Notez la « cabane au fond du jardin » !!! Bien pour les ronfleurs et les indépendants incurables (de lapin)…
Pour notre noël, Olivier nous a offert un olivier !!! C’est une façon sympathique de s’implanter chez nous 😉
Nous allons ramener quelques plantes de notre jardin de Savigny : sternbergia lutea, géraniums vivaces… Le jardin étant petit, nous allons en faire un petit bijou de plantes vivaces, avec quelques arbustes pour le structurer. Nous rechercherons un kolkwitzia, l’arbuste que nous préférons dans notre jardin actuel…

15 février, le projet s’est affiné, en intégrant une « servitude » pour la Maison des Échevins :
…………………………

Le carburant pour le chauffage : voir page « CLUNY, VILLE et RÉGION »

… 😉 … Ça vous va ?
Heureusement que oui : nous avons signé le compromis de vente ce lundi 4 décembre ! Reste à vendre la nôtre… et à attendre (fin mars – début avril) le déménagement.
En attendant, je « feuillette » les sites des artisans… Ravalement de façade, sablage des poutres et pierre de taille :
……
………………………
… et le vitrail, pour embellir peu à peu nos fenêtres…
………………………………
……………………………
………………… Les vendanges…
… mais on n’ira sûrement pas jusqu’à mettre des vitraux décorés !

… 🙂 … 😉 … 😀 … 🙂 … 😉 … 😀 … 🙂 … 😉 … 😀 … 🙂 … 😉 … 😀

Reçu d’Olivier-Shine, le 11 décembre 06 :
Elle va prendre de la valeur dans le temps cette maison, en glissant vers le centre ville !

! ! ! ! Oui ! Tu as observé la pente ! ! ! Mais elle a commencé à glisser en 1150 environ…
…………………… Andrée n’a pas fini de souffler en montant la côte ! 😉

Cluny : Petite rue Lamartine, Lithographie d’après Sagot. pour vous imaginer ce qu’était Cluny il y a quelques années…

Nous sélectionnons, dans notre musée personnel, les objets que nous mettrons en valeur :
……………………

Nous savons que M. Salvèque est très intéressé par les serrures… Voici une des nôtres :
……………
………………………………………
Cette serrure fait partie de celles que mon père, Louis, dit l’Africain des Neiges, serrurier de formation, a réparé, restauré, refait la ou les clés… Un vrai souvenir de famille !
Vous ne vous rendez peut-être pas compte, mais cette serrure mesure plus de 35 cm de long !!! Imaginez rien que le poids des 2 clés dans la poche…

Maintenant, voici les plans :
………
……………………
……………………………………
……………………………………………

Et pour les économies d’énergie, voici le bilan solaire :
……………

Que je vous rassure sur notre budget : Nous allons payer 153 000 € plus les frais de notaire pour notre monument. La vente de notre maison à Savigny devrait nous laisser une marge suffisante pour financer les plus gros travaux… Devrait ! ? On espère vendre 220 000 €, mais ce n’est pas encore fait.

03 février : ça y est, il y a une option ferme sur la maison, à 212 000 € nets pour nous. 🙂
12 février : le compromis de vente est signé.
On a donc une marge d’environ 55 000 € pour financer les principaux travaux.

J’ai inventorié toutes les citations relatives à notre maison dans le livre « La ville de Cluny et ses maisons du XI° au XV° siècle », par 4 auteurs, dont M. J-D Salvèque :
………………………
On peut y lire qu’elle a sa façade complète sur rue, 6 portes, une fenêtre, un escalier inventoriés comme romans ou gothiques. À nous de les mettre en valeur, et de trouver d’autres choses, même un peu plus récentes…

Calendrier :
1) Nous attendons la confirmation de la signature chez lz Notaire le 30 mars…
2) Nous devrions ensuite rester 10 à 12 jours dans la maison à faire les travaux préparatoires, les plus gros décapages, casser les 2 cloisons qui nous gênent, enlever les moquettes et faux-plafonds…
3) Nous reviendrons à Savigny pour quelques jours… du 11 au 24 :
4) Notre déménagement est envisagé pour le 23 et 24 avril, après le 1er tour des élections présidentielles.

5 avril, depuis Cluny :
Je vous dois quelques nouvelles de Cluny, à la fin de notre quatrième jour de chantier. On a beaucoup avancé, mais en même temps, on a l’impression de n’avoir rien fait ! Je pense que ça va être comme ça pendant plusieurs mois… On a attaqué plusieurs chantiers à la fois, tant pour inventorier les travaux à venir que pour préparer l’arrivée de notre déménagement le 24 avril.
Au rez-de-chaussée, l’on a fait un gros nettoyage de l’atelier boutique et des caves. On en a extrait six sacs de gravas, du bois et de la ferraille. On a mis à jour deux niches murales, et récolté toutes sortes d’objets métalliques de la grande famille des clous… Je les garde précieusement, en vue d’une exposition. Dans la grande cave, j ai installé tout mon outillage (et les modes d’emploi) !
Au premier étage, l’on a décollé les « zolis » papiers peints, et sondé un peu les murs, à la recherche d’éventuelles niches de part et d’autre de la cheminée… Ouallou-balpot…
Au deuxième étage, on a enlevé la moquette ! La mousse qui servait d’isolant était devenue une fine poudre, mais le plancher qu’elle cachait aura fière allure après quelques semaines de ponçage, huilage, cirage…
Le jardin attendra qu’on fasse l’inventaire de ce qui mérite de rester. Il y a une douzaine de pieds de vigne, et surtout un de ces chefs-d’œuvre des jardins modernes, de fausses pierres et vrai béton : un grilauvent*, joliment couvert de tôle ondulée ! ! !
J’ai fait le relevé des huit portes et fenêtres que nous souhaitons doter de verre soufflé monté au plomb. Nous avions rendez-vous ce jeudi matin avec le verrier. On attend le prix de ce petit rêve de cinq mètres carrés de verre soufflé…
On sort régulièrement faire un tour en ville. On regarde toutes les maisons restaurées, les plafonds, carrelages, enduits… Je pense que notre projet est ambitieux et modeste à la fois, et que le résultat sera à la hauteur !
Nous rentrerons mardi 10 à Savigny-le-Temple. Je n’aurai peut-être pas l’occasion de vous donner d’autres nouvelles avant. Joyeuses fêtes de Pâques à tous, n’abusez pas de chocolat !
* Mot conseillé par l’Académie Française, à la place de barbecue.

NB : J’ouvrirai une « page » spéciale pour les travaux, j’ai des photos assez intéressantes à vous offrir ! ! !
Post en cours ; 05 avril 07 … à suivre…

06 septembre : la page « CLUNYOUSES du 20 rue de la BARRE » est disponible, et va prochainement être mise à jour…
En attendant, essayez de suivre les articles dans l’actualité au quotidien ( http://marechal.kahone.se.free.fr )

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

page mise à jour le 5 février 2009

… … 🙂 VISITER NOTRE JARDIN 🙂 … …
Tout comme notre maison que nous voulons ouverte aux amis, mais aussi aux visiteurs, touristes, curieux, notre jardin est aussi visitable ! Vous venez, vous sonnez à la porte, et nous vous faisons visiter : C’est aussi simple que cela. Vous pouvez aussi prendre la précaution de me téléphoner au 06 13 56 06 63.
🙂 Nota Bene : notre jardin est accessible aux handicapés en fauteuil roulant ! 🙂 🙂

18 mars 2008 : Nos premiers visiteurs : Un groupe de cheveux blancs, venus des environs de Buxy. Ils ont été enchantés de notre travail.

…………………………………………
-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

Notre jardin en train de naître méritait bien une page spéciale ! Jusqu’à présent, je devais lutter pour sauvegarder mes premières plantations contre les invasions des matériels des maçons… Maintenant, le jardin commence à vivre. Comme nous avons acheté une maison médiévale, il m’a semblé évident de créer un jardin harmonisé. Je vais vous en retracer ici l’histoire.

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… … PRÉSENTATION DES JARDINS MÉDIÉVAUX … …

…………………………………

Portrait du jardin médiéval : Les cultures sont réalisées sur des plates-bandes surélevées consolidées par des planches ou des tressages de branchages de saule ou de châtaignier appelés « plessis ». On peut s’y asseoir sur des banquettes de gazon fleuri renforcées parfois par des murets de tuiles.
Le jardin associe :
1- Un herbularius ( jardin de simples : plantes aromatiques et médicinales)
2- Un hortus (jardin potager)
3- Un viridarium (verger plantés d’arbres fruitiers)
4- Un jardin d’agrément (jardin secret ou jardin d’amour)

1-Le jardin de simples
On appelait simples, les plantes médicinales qui étaient utilisées pour soigner les malades sans avoir recours aux remèdes sophistiqués des apothicaires.

4- Les jardins secrets. Les jardins de verdure
Les murs végétaux sont percés de portes accédant à de minuscules jardins secrets qui sont de véritables havres de paix où tout invite au repos.

 Certains d’entre eux, extrêmement raffinés, étaient consacrés à l’un des cinq sens :

- l’ouïe était évoquée par la volière, le bruit de l’eau et le chant des oiseaux.

- le jardin du goût abritait un petit potager dans lequel poussaient des légumes choisis pour leur beauté.

- le jardin des senteurs ans lequel on se laissait guider par des bouffées délicieuses, véritable chant d’arômes qui atteint au plus profond de l’être

- le jardin des textures qui proposait de découvrir, du revers de la main, feuillages duveteux ou piquants.

- enfin le jardin de la vue avec ses couleurs délicieuses où s’entrelaçaient les tons les plus séduisants, du bleu au pourpre en passant par les violets et tous les tons de roses que venaient apaiser quelques notes de blanc.
L’hortus conclusus ou jardin secret est directement inspiré des jardins bibliques. C’est un jardin de rêve, jardin secret, porteur d’un puissant symbolisme religieux inspiré par la description de l’Épouse, la Bien-Aimée, dans les Cantiques des Cantiques : « Elle est un jardin bien clos, ma sœur, ma fiancée ; un jardin bien clos , une source scellée… »
Extraits de = http://4jardins.online.fr/jardinmedieval.html

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… … LE PLAN DE NOTRE JARDIN … …

La forme bizarre du terrain s’explique par une ancienne « ruette aisancielle », devenue à présent une servitude de passage réservée aux « historiens » de la Maison des Échevins. Cette forme, ainsi que les beaux murs en pierre sèche, la pente, la petite taille du terrain, et la volonté d’aménager un accès pour handicapés nous ont conduit à cet création :

…………………………

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… … LA LISTE DE NOS PLANTES … …

Pour être correct, il faudrait proscrire toute plante qui n’était pas connue en France au Moyen-Âge… Mais, par exemple, je n’ai pas voulu sacrifier l’hortensia qui était implanté… Je n’ai pas l’intention de faire du « purisme », surtout pas de « l’intégrisme » !…

Acanthe, Ancolie, Bettes, Bourrache, Buis, Campanule, Chélidoine, Ciboule, Fraise des bois, Giroflée, Hélianthème, Hellébore, Joubarbe, Laitue, Lavande , Livèche, Lys, Marguerites, Menthe, Molène, Muguet, Narcisse, Œillet, Pervenche petite, Potentille, Primevères, Roses, Rose trémière, Rue, Safran, Sauge, Tanaisie, Thym, Vigne, Violette…
(liste très provisoire)
Et aussi des plantes dont je ne sais pas si elles figuraient dans les jardins médiévaux : Bugle rampante, Fougères, Géranium vivace, Heuchère, Iris, Monarde, Olivier, Perce neige, Ruine de Rome, Scille, Sternbergie…

Achats du 15 mars 2008 : de l’ail des ours, de la rhubarbe, de l’origan, de la consoude, de la guimauve, de l’estragon, de raifort, de l’oseille rouge, du chou vivace, de la sauge sclarée, des fraisiers, de la salade, des épinards, du thym, de la mélisse, des lupins et du romarin…

Il faut que j’ordonne cette liste… Ça va venir !

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… en cours … CARNET D’ADRESSES (Jardins, fournisseurs, livres)
Des jardins… des jardins… mais je n’ai pas encore fait le tri !

Jardin Médiéval de Bois Richeux =
http://www.boisricheux.com/
Plantes et jardins =
http://www.plantes-et-jardins.com/thematique/histoire/medieval/medieval1.asp
Maître Chiquart =
http://www.oldcook.com/index.htm
Jardin des JOUET =
http://thierry.jouet.free.fr/
Prieuré d’Orsan =
http://www.prieuredorsan.com/
Potagers fleuris =
http://www.lespotagersfleuris.com/medieval/pres-mediev.htm
Bastide de Monflanquin =
http://histm.free.fr/jardin.htm
Maison de l’Outil =
http://jardinmedieval.over-blog.com/
Uzès =
http://www.uzes-tourisme.com/sitefr/musees/jardin.htm
Wikipedia =
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_médiéval
Jardins des champs =
http://www.jardinsdeschamps.com/france/jardins/listejard~mage.htm
Musée de Cluny = (à Paris)
http://www.musee-moyenage.fr/pages/page_id17977_u1l2.htm
Prieuré d’Orsan =
http://www.prieuredorsan.com/JARDINS/jardins-inspiration-medievale.html
Orsan Berry =
http://www.berry-passion.com/un_jardin_passionnement_nature.htm
La Motte d’Usseau =
http://www.jardin-medieval.com/

Fournisseurs de plessis et toutes sortes de choses en châtaignier :

Julien Chevrier =
http://creaboichevrier.neuf.fr/
Accord Bois Châtaignier =
http://monsite.wanadoo.fr/chataignier/

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

-=+=- … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 2007 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … -=+=-

… … LE CHANTIER, LES TRAVAUX PRÉPARATOIRES … …

Janvier 2007, une des photos de l’annonce immobilière !
………………………………………

… et puis, notre première visite :
…………………

Et nous voilà propriétaires de la maison, et de ce jardin…

Juin 2007 : Après avoir démoli la cabane à lapins en vue de sa reconstruction, nous abattons le lilas centenaire…
………………………………

11 juin, pause « jus de raisin » devant les fondations de la cabane à lapins !
………………………………
Observez la situation bien assise du travailleur, et la beauté du chantier ! ! !

Zil menuise : la cabane est prête à recevoir ses premiers lapins
………………………………

Ce mercredi 25 juillet 2007, nous recevons le renfort de Bruno-à-Frédo-à-Hélène. Comme il fait des études de jardinage, il est affecté dans sa spécialité : le terrassement 😉
………………………………

Découverte d’un squelette de chien, enterré dans l’entrée d’une serve. La pièce voûtée était partiellement comblée, ce qui fut l’occasion de remonter tessons et éclats de verre…
………………………………

L’entrée de la « serve » est libre, nous allons la maçonner pour la renforcer, la couvrir d’un châssis vitré, et l’équiper d’une petite échelle pour les visites (payantes) 😀
………………………………………

Mardi 04 septembre. Enfin, la météo annonce plusieurs jours sans pluie, alors, nous attaquons la pose des dalles de la ruette aisancielle Malafi Dieng ! Le résultat est tout de suite spectaculaire.
……………………………………

Malgré l’abus de boissons des derniers jours, Gilles a réussi à négocier avec brio le virage de l’allée dallée ! La cabane à lapins va être mise en valeur, et le banc va pouvoir prendre place.
………………………………

Le jardin se dégage peu à peu… Plus un piquet métallique, plus un fil de fer… Les « carrés » du jardin médiéval se dessinent !
………………………………

25 septembre 2007. La ruette Malafi Dieng a reçu ses premières plantations
……………………………………

03 octobre 2007 : Comme annoncé, voici mes dernières réalisations : Les plantations dans 8 des 16 carrés du jardin, avec de zolies zétiquettes, les premiers caillebotis, et du produit anti-limaces BIO !
………………………………

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

-=+=- … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 2008 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … -=+=-

… …L’ARRIVÉE DU CHÂTAIGNIER… …

Jeudi 13 mars 2008. Julien Chevrier arrive avec sa sœur et leur travail ! C’est l’invasion dans le jardin, il y en a partout, et heureusement que je suis (presque) sûr de moi…

………………

Rapidement, on installe la clôture de la ruette Malafi Dieng : le résultat est superbe.
……………………………

Puis, Gilles se colle au muret en parpaings de mâche-fer, qui disparaît comme par enchantement : On ne le regrettera pas !!!

…………………………………………

Je m’attaque aux plessis. Il faut faire des avant-trous… mais heureusement, la terre est meuble…

………………

Mais, là aussi, le résultat est rapide ! Bien sûr, les plantes sont minuscules, et pour l’instant, elles ont un peu disparu, mais elles vont bientôt reprendre le dessus.

……………………………

Vendredi, on s’y remet, et on termine la pose des dalles. Samedi 15, on va à la « foire aux plantes rares » au château de la Ferté. Dimanche ou lundi, le jardin n’aura plus qu’à pousser sous notre surveillance attentive 😉 . Merci aux Chevriers : http://creaboichevrier.neuf.fr/ (site en construction), la jeune génération qui prend la relève des parents (site : http://monsite.wanadoo.fr/chataignier/ ) !

14 mars 2008 : Nous avons continué à travailler au jardin : le dallage est totalement fini !!! Les panneaux ont continué à prendre place, mais on a d’abord refait tout le calage des belles tuiles de Génilac 😉
………………

……………………………

…………………………………………

15 mars 2008. Nous voilà de retour de promenade acheteuse. Nous avons à planter : de l’ail des ours, de la rhubarbe, de l’origan, de la consoude, de la guimauve, de l’estragon, de raifort, de l’oseille rouge, du chou vivace, de la sauge sclarée, des fraisiers, de la salade, des épinards, du thym, de la mélisse, des lupins et du romarin… J’en oublie sûrement ! ?

18 mars 2008… Comme Gilles est en congés payés, on s’est « amusés » au jardin, on a quasiment fini de poser les plessis, on en a adapté quelques-uns, puis j’ai disposé mes achats de samedi pour juger du résultat !

……………

……………………………

30 avril 2008, le début de printemps pluvieux est très favorable au démarrage du jardin !
Chaque jour, je fais plusieurs visites au jardin, un peu de binage, désherbage, ramassage d’escargots, et simple contemplation des merveilles de la nature ! On commence à récolter des « herbes » pour mettre dans les plats… Estragon, aneth…

……………………………………

Jolie et odorante tanaisie !
……………

…Les tulipes grenat… atteinte de mutation génétique, mais quand même bien belles…
………………………

………………………………

Une heuchère pourpre, perlée de rosée…
…………………………………………

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… … ARROSAGE, ÉCLAIRAGE, COMPOST… … …

Nous avons la chance d’avoir une vieille citerne de récupération d’eau de pluie, qui contient environ 1600 litres. Donc, nous sommes largement pourvus pour l’arrosage écologique du jardin.

L’allée est signalée aux noctambules par une lampe solaire ; la cabane à lapins est équipée d’une barrette de diodes alimentée par un panneau solaire, pour que les lecteurs ne soient pas brimés. Cet éclairage est aussi du plus bel effet sur les murs en pierres !
[Mais le matériel solaire est en panne 🙁 ]

Le composteur est resté à l’état de projet, nos déchets risquant d’être très faibles. À prévoir quand même !

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… … LES AUTRES VISITEURS… oiseaux, chats, limaces, abeilles… et les lézards ! … …

Notre régal, c’est d’observer et d’admirer les nombreux OISEAUX qui viennent : Mésanges charbonnières, mésanges à tête bleue, mésanges nonnettes, chardonnerets, pinsons des arbres et pinsons du nord, verdiers, moineaux, tarins des aulnes, rouge-gorges, accenteur mouchet, merles, tourterelles à collier…
Plus rarement des pies… Les choucas des tours viennent observer du haut du mur, mais n’osent pas descendre…
Novembre 2008 : Un « Troglodyte mignon » ! Deux « Sittelles torchepot »
1er janvier 2009 : première observation d’un pic épeiche et d’un grosbec casse-noyaux ! ! !

Chaque nuit, un le CHAT du 24, Rubis, vient en visite. Nous ne le voyons pas, mais ses traces le dénoncent ! Pendant les travaux, il a plusieurs fois laissé ses empreintes dans le ciment… À présent, il est plus discret… Il apprécie particulièrement les plessis sur lesquels il peut se frotter voluptueusement ! Il apprécie aussi le coussin du fauteuil, et les miettes que l’on donne pour les oiseaux…
2008 : Depuis, Rubi a pris ses aises, canapés du salon pour des siestes à rallonge !

………………………………………

Les LIMACES et ESCARGOTS sont moins appréciés ; ils prolifèrent dans les murs de pierres sèches, et nous les « cueillons », méthode à coup sûr plus propre que les granulés même bios… et assez efficace.

La serve attire les MOUSTIQUES… Il a faut veiller à ce qu’ils ne prolifèrent pas trop !

Les CHAUVES-SOURIS animent les nuits d’été, veillant au problème ci-dessus…

Nous espérons que nos plantations attireront aussi ABEILLES et PAPILLONS ? Nous avons mis des plantes mellifères pour eux.
2008 a été une bonne année pour les abeilles du quartier !

Les VERS DE TERRE sont en nombre, auxilliaires indispensables du jardinier.

J’allais oublier les LÉZARDS, ces charmantes et utiles bestioles qui ont été très dérangées par le chantier, et qui, espérons-le, reviendront se chauffer aux rayons du soleil 🙂
Ils sont revenus, mais Rubis en a attrapé plusieurs 🙁

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… … LES QUATRE SAISONS AU JARDIN…… …
Nous allons vous faire vivre notre jardin au fil des saisons…

1er novembre 2007, nous avons commencé la récolte délicate du safran dans le jardin de Cluny :
……………………

Printemps 2008, c’est véritablement la première année, c’est encore bien maigre, mais voilà :
Le 22 mars 2008, c’est officiellement le printemps depuis hier… mais qui se plaindrait de ce spectacle ?
…………………………………

29 mars 2008 : première apparition d’un lézard ! ! !
30 mars, première abeille, 2e lézard…

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-
L’été est arrivé, puis se termine… Les plantes ont peu à peu occupé leur place :

……

………………

…………………………

Une visite à notre grand voisin : Cormatin !

………………………………………
-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

Bienvenue aux membres de « Bourgogne Médiévale » ! http://www.bourgogne-medievale.asso.fr/
Pour eux, voici les photos prises ce matin au jardin, où la végétation empiète sur les allées, avec un grand bonheur :

…………………

……………………………

………………………………………

Mais il faut que je trouve une solution esthétiquement et techniquement fiable pour l’étiquetage de ce fouillis ! Qui a une idée ?

3 février 2009, il neige enfin à Cluny ! Les oiseaux et Rubi apprécient modérément…
……………………

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-
page mise à jour le 5 février 2009
-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

Vous trouverez sur cette page des informations sur notre chantier, ou plutôt nos chantiers… Vous pourrez y voir l’évolution de chaque pièce, de nos trouvailles, du jardin et de la chambre d’amis ! ! ! 😉

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
…………………… LES “CLUNYOUSES” ……………………

Je vous dois quelques nouvelles de Cluny, à la fin de notre quatrième jour de chantier. On a beaucoup avancé, mais en même temps, on a l’impression de n’avoir rien fait ! Je pense que ça va être comme ça pendant plusieurs mois… On a attaqué plusieurs chantiers à la fois, tant pour inventorier les travaux à venir que pour préparer l’arrivée de notre déménagement le 24 avril.
Au rez-de-chaussée, l’on a fait un gros nettoyage de l’atelier boutique et des caves. On en a extrait six sacs de gravas, du bois et de la ferraille. On a mis à jour deux niches murales, et récolté toutes sortes d’objets métalliques de la grande famille des clous… Je les garde précieusement, en vue d’une exposition. Dans la grande cave, j’ai installé tout mon outillage (et les modes d’emploi) !
Au premier étage, l’on a décollé les « zolis » papiers peints et sondé un peu les murs, à la recherche d’éventuelles niches de part et d’autre de la cheminée… Ouallou-balpot…
Au deuxième étage, on a enlevé la moquette ! La mousse qui servait d’isolant était devenue une fine poudre, mais le plancher qu’elle cachait aura fière allure après quelques semaines de ponçage, huilage, cirage…
Le jardin attendra qu’on fasse l’inventaire de ce qui mérite de rester. Il y a une douzaine de pieds de vigne, et surtout un de ces chefs-d’œuvre des jardins modernes, de fausses pierres et vrai béton : un grilauvent*, joliment couvert de tôle ondulée ! ! !
J’ai fait le relevé des huit portes et fenêtres que nous souhaitons doter de verre soufflé monté au plomb. Nous avions rendez-vous ce jeudi matin avec le verrier. On attend le prix de ce petit rêve de cinq mètres carrés de verre soufflé…
On sort régulièrement faire un tour en ville. On regarde toutes les maisons restaurées, les plafonds, carrelages, enduits… Je pense que notre projet est ambitieux et modeste à la fois, et que le résultat sera à la hauteur !
Nous rentrerons mardi 10 à Savigny-le-Temple. Je n’aurai peut-être pas l’occasion de vous donner d’autres nouvelles avant. Joyeuses fêtes de Pâques à tous, n’abusez pas de chocolat !

* Mot conseillé par l’Académie Française, à la place de barbecue.

10 avril 2007. Le séjour se termine, la maison est comme prête à recevoir notre déménagement… Enfin, peut-être pas comme vous l’imaginez ! La majorité des 150 cartons va rester stockée pendant de longs mois. L’arrivée de Gilles sera une aide précieuse que je n’ai pas encore intégrée dans ma tête fatiguée…
La faune est très différente de celle que nous avions à Savigny. La ville est envahie de choucas des tours, et notre jardin reçoit la visite de rares merles, d’un rouge-queue et de furtives mésanges. Le réchauffement de la planète fait quand même des heureux : les lézards qui habitent les murs du jardin ! J’en ai dénombré trois, mais je pense qu’ils sont beaucoup plus nombreux… À la cave, j’ai trouvé un cadavre de rat, superbement bien conservé. Il va enrichir notre futur musée. Pas un chat n’est venu nous rendre visite…
………………………………

Entre deux séances de burin ou de dépoussiérage, j’ai travaillé au plan du jardin, et à celui de la cuisine. Je vais me relancer dans la fabrication de “meûbles”, et vous verrez si je me suis amélioré !

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
…………………… Les “CLUNYOUSES” du 1er mai 2007. ……………………

Cluny-les bruits : Hier, une douzaine de randonneurs à cheval ont escaladé la rue de la Barre, à grands bruits de sabots ferrés. Nous nous sommes mis à la fenêtre pour nous régaler du spectacle !
Toutes les heures et demi-heures, les cloches se succèdent, de l’Église, du couvent, de la chapelle, et nous n’avons pas encore décodé leurs messages !
Cluny-les-spectacles : Au jardin, c’est un couple de merles et leurs deux petits qui nous amusent. Réchauffement de la planète oblige, j’ai installé en urgence la piscine… Non, pas comme celle de Gao’, juste un grand dessous de pot pour que nos merles et autres animaux puissent s’abreuver et s’y baigner ! Nous observons la succession des éclosions florales. Après la glycine, c’est une jolie clématite rose fuchsia, des petits iris jaunes d’or et, bientôt, une pivoine. Je cogite sur le plan de notre futur jardin roman.
Cluny-le-chantier : Après les premiers travaux d’urgence, nous nous sommes un peu calmés ! Je dois préparer des plans pour chaque pièce, chaque corps de métier. Je dois surtout m’organiser ! Pas évident… La chambre de Rolland est prête… Les outils aussi !
Cluny-Clochemerle : Devant nos fenêtres, une gerbe de fils téléphoniques zèbre le ciel. Nous avions observé que la majorité des rues de Cluny avaient vu les fils disparaître, et nous pensions que le chantier allait arriver rue de la Barre ! Deux voisins nous ont dit que nous étions la seule rue à n’avoir pas été débarrassée des fils, et qu’il faudrait attendre les prochaines élections municipales : il y a une majorité de gens « de gauche » dans la rue, et c’est une punition !!!!! Jean-Luc

13 mai : 2e découverte archéologique, dans la cheminée !!!
………………………………

J’ai fini le dossier de présentation des travaux ; je vais le soumettre à l’Archi-M-H. Mardi, il y a une conférence sur l’architecture au Moyen-Âge, aux Arts et Métiers. Je compte bien y rencontrer l’Archi, et des tas de gens « intéressants » !

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
……………………Les Clunyouses des 15 et 16 mai 2007.……………………

J’étais hier à une conférence passionnante sur l’histoire de la construction de Cluny III… Cluny I a débuté en 910, puisque nous allons fêter en 2010 les 1100 ans de l’Abbaye et de la Ville, et que nous espérons être prêts pour cet évènement de renommée mondiale !!! Après un premier agrandissement, Cluny II était devenue également trop petite. Le moine Gunzo reçut en rêve des consignes de Saint Pierre lui-même ! Ainsi est née Cluny III, qui fut, pendant 500 ans, la plus grande construction du monde Chrétien, mis à part le Vatican.
Mais avant, au lieu de réviser mes cours d’histoire, j’ai tapé dans les murs de l’escalier, histoire de comprendre un peu son histoire… tourmentée ! cela sonnait creux sur la paroi de droite en montant, et j’ai découvert que “récemment”, dans l’ère moderniste, on avait élevé une cloison de briques devant le mur roman, pour donner une allure plus droite (donc plus honnête) à ce mur… J’ai aussi sondé les marches, qui ont été copieusement recouvertes de béton de qualité “barrage”…
Ce matin, pour « terminer » avec les sondages dans la cage d’escalier, je me suis attaqué à la fente de jour, ouverture traditionnellement installée au-dessus des portes, de la taille d’une meurtrière… Celle-ci était obstruée par une planche. À l’intérieur, j’ai dégagé un muret de briques creuses qui a révélé une assez vaste cache, bourrée d’isolants divers : sacs de ciment, tricots de laine, journaux datant d’octobre 1957, et un emballage de paquet postal : Mademoiselle M.A. Rebillard, assistante sociale, a reçu ce colis envoyé, contre 30 Francs, par Madame Mounier, La Fabrique, Saint-Igny-de-Vers (Rhône)… Comme je connais bien cette Demoiselle Rebillard, je vais lui remettre cette archive prochainement ! Derrière ces « isolants », un cadre de fenêtre avec encore un des deux verres en place, puis deux superbes nids de guêpes… vides ! La fente de jour, une fois ouverte, laisse entrer une lumière bien venue. Objectif atteint. Reste à faire un gabarit le plus précis possible, et aller faire tailler une vitre.

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
……………………Les Clunyouses des 20-22 mai 2007.……………………

J’ai reçu des renforts, en la personne de Gilles, un de mes « petits frères »… À deux, nous pouvons entreprendre des chantiers relativement importants ! Nous avons établi un plan de bataille, dont la première étape consiste à aménager le rez-de-chaussée, atelier et caves, où nous allons travailler pendant les mois à venir. Nous commençons par dégager les murs et le plafond de la cave, avec un pincement au cœur : qu’allons nous trouver derrière l’isorel et le contre-plaqué qui cache à peu près tout ? Quelques heures de pied-de-biche et de tenaille plus tard, nous sommes face à trois murs plutôt jolis et propres, ainsi que les poutres. On a continué à vider les trous de boulins. Je vous rappelle que c’est dans l’un d’entre eux que j’ai trouvé un rat.
……………………
Là, c’est une une petite boîte de pastilles Salmon (asthme, toux… 2f,50) contenant une zolie collection de 16 médailles religieuses, en alu, laiton et fer argenté ! ! ! Des Maries et des Jésus, et un Curé d’Ars :
…………………………
On est protégés, tout va bien !
Nous commandons un impressionnant débit de bois, avec lequel nous allons réaliser de grandes étagères sur lesquelles l’outillage prendra place, tout en laissant les éléments importants du mur bien visibles. Gilles n’a pas oublié sa formation professionnelle de modeleur bois ! Avant d’installer les étagères, on va blanchir les murs à la chaux, en suivant une recette ancienne que viendra nous expliquer Monsieur Salvèque. On sait déjà qu’il faut acheter de la chaux Balthazar et Cotte, des pigments, et… de la bière !!!
On a fait un 5e voyage à la déchetterie, fermée ce jour ! La voiture dort, bien lestée de gravas, mais avec ses plaques neuves : 9396 YK 71.

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
……………………Les Clunyouses du 26 mai 2007.……………………

Fin de journée ! ! ! Un petit coup d’œil sur le résultat, qui est en train de s’éclaircir en séchant :
…………………………

La fenêtre sur la rue nous réserve aussi une jolie surprise :
…………………………

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
……………………Les Clunyouses du 29 mai 2007.……………………

La surprise du jour, en dégageant la partie gauche de la cave, derrière des étagères solidement fixées au mur :
………………………………

Une magnifique fente de jour qui amenait un peu de lumière naturelle depuis l’atelier. Quelques coups de burin, et ……
…………………………………

… la lumière entre à nouveau :
………………………………
Bientôt, il y aura le chaulage par dessus.

Dans la poussière, j’ai trouvé une « rondelle » de cuivre, Ø 23 mm, très oxydée, et qui, après un bain dans le vinaigre (de cidre) laisse apparaitre « DE FRANCE », au dessus de 3 fleurs de lys encadrant un « D »… La face est absolument illisible.
Une rapide recherche me permet de dire que nous avons là un « LIARD DE FRANCE », émis sous Louis XIV, vraisemblablement à Vienne…
……… Voici un liard en bon état (je vous fais grâce de la photo du mien)
…………………………

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
……………………Les Clunyouses des 07 juin 2007.……………………

Les rats sont sortis de la cave, pour s’attaquer à la cabane à lapins ! Comme nous n’avons pas lancé de préavis, c’est la panique pour évacuer les vélos, les outils et le linge 🙁

………………………………

Les buses ne sont pas pour monter la cheminée dans la cabane : il n’y aura ni chauffage ni électricité, mais pour fixer solidement les poteaux ! Le vent pourra souffler fort ! Gille ne mollit pas…

………………………………

Nous avons 2 ou 3 voyages à faire à la déchèterie : tôles, ferrailles diverses, bois pourris, et le lilas centenaire que nous avons commencé à débiter… (assassins)

Nous sommes également allés à la Mairie déposer le beau dossier pour la demande de permis de travaux.
Ceux qui veulent la dernière version doivent en faire la demande 😉

::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂 ::::: 🙂 :::: 🙂
……………………Les Clunyouses du 10 au 13 juin 2007.……………………
Après avoir démoli la cabane à lapins en vue de sa reconstruction, nous abattons le lilas centenaire…
………………………………

Il a bien lutté, le bougre… mais devant une telle volonté musclée, rien ne résiste.
………………………………

Il nous faut préparer les fondations pour la cabane… mais le trou laissé béant par les racines du lilas nous offre une surprise, et des interrogations…
………………………………
Que cache cette pierre sur le champ, et ce remplissage granuleux et rosâtre… ? ? ?

11 juin, pause « jus de raisin » devant les fondations de la cabane à lapins !
………………………………
Observez la situation bien assise du travailleur, et la beauté du chantier ! ! !

12 juin. Réconforté par ces photos, notre héros-travailleur s’est remis de bonne heure au « taf ». Cette fois-ci il menuise, à la cave, une grande banquette-coffre.
………………………………

13 juin : opération « Cluny-plage » ………
………………………………

………………………………………

… et le beau château de sable ! ! ! 😉
………………………………

Jeudi 14 juin :C’est dur et poussiéreux de piquer les murs, mais la surprise est là =
………………………………

Vous ne voyez pas la niche obstruée ? ? ? Il s’agit, juste à droite de la porte (qui fut celle de sortie arrière de la maison romane), d’une « niche » de 38 x 61 cm, qui a été très soigneusement murée, (avec, entre autres, une belle pierre taillée de récupération)
………………………………
J’attends un peu pour ouvrir la « niche« , qui pourraît bien être une fenêtre ! ? Pour l’instant, j’ai réussi à glisser un réglet jusqu’à 43 cm, alors que le mur fait 56 cm d’épaisseur ! 🙂 Suspense insoutenable à Cluny !!!!!

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

===== NOTRE MAISON SERA AUSSI LA MAISON DE NOS AMIS ! =====
Les premiers mois, vous serez accueillis en dortoir… Peu à peu, des chambres seront aménagées. Mais le confort n’est pas l’important, n’est-ce pas ?…
Nous avons de la place, 180 mètres carrés couverts. Au fond du jardin, la « cabane à lapins » sera sobrement aménagée, pour les ronfleurs soucieux de ne pas déranger !
Alors, voici notre situation en France, et dans Cluny, ainsi que la carte de nos amis déjà déclarés, avec qui nous serons heureux d’échanger nos hébergements !

…………………………………………

Bien entendu, nous sommes et resterons membres du « CAC » ! (Cyclo-Accueil-Cyclo)

……………
(plan Office de Tourisme)

… et les derniers hectomètres : suivez les flèches rouges, vous laisserez les touristes tranquilles au centre ville.

………………………………

Il n’y a pas de garage chez nous, ni de place de parking devant la maison ! Alors, restez « en haut », près du rempart, il y a souvent de la place. Nous sommes dans une rue très étroite. (Désolés !) 😉

…………

Reçu d’Olivier, le 8 janvier 2007 :
Concernant le plan d’accès, tu peux ajouter qu’avec Nicolas, on a pris la rue du Pas Étroit en Clio (et à partir de la rue de la Barre, situation la plus risquée puisque ça va en rétrécissant), ça passe à 1 cm de chaque coté des rétros 🙂

Les premiers hôtes ont dormi dans nos murs : Olivier, Loïc, mais cette maison est bien entendu la leur, puis Lydie Cathrin et Alain Rapp, accompagnés de Jacqueline, une de leur copine (de vélo 😉 )… On attend Gilles, ainsi que Nicole et Albert Gergois, et Gisèle, et les Gao’s et… vous !

Mai 2008. Depuis, beaucoup d’eau à coulé sous les ponts de la Grosne et du Merdasson ! Les visiteurs ont été nombreux, la chambre d’amis est merveilleusement bien aménagée et appréciée, ainsi que la cabane à lapins ! Nous avons aussi une cuisine et deux salles d’eau 😉

Sont venus : Yan et Dan-Lin ; Nadia, Chloé, Christophe et Florian ; toute la tribu à Gilles : Guillaume et Laura, Benoït et Anne-Marie, Antoine ; les Capitaine’s de la Théoule ; !!! !!! !!!
Prochainement, on attend « Framboise » 😉

Page en cours, 14 mai 2008

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

… COMME ANNONCÉ

Pour situer Cluny en France (il parraît qu’il y a des gens qui ne savent pas…) vous allez sur la page « CLUNY-LES-AMIS ». Tout y est !

Mais, que je vous présente maintanant Cluny : Vu d’en haut…
…………

… Le plan, que je connais par cœur… puisque nous avons arpenté les rues et ruelles dans tous les sens, à toutes les heures, par tous les temps…
……………………………
On vous signalera où se trouvera notre maison ! (enfin… peut-être)…

Situation et accès =
Altitude 230 à 280 m. Eh oui, ça monte !
Distances : Paris 390 km.… Lyon 88 km.… Mâcon 24 km.
Valréas : ça dépend si on fait les brocanteurs avant ! (270 km)
Cucuron : 365 km
Grenoble : 209 km
Kahone : 6500…
4866 habitants – Tous les commerces, plein d’associations !!!

SNCF – Liaisons autocars avec Montceau, Chalon-sur-Saône, Paray-le-Monial, Mâcon-ville et Gare TGV Mâcon-Loché.

Renseignements : OFFICE DE TOURISME, Tél. 03.85.59.05.34

Pour séjourner à Cluny, une adresse : Un gîte de France dans une maison Romane ! Jeanne et Thierry Reboux, 🙂
03 85 59 13 58 ; t_reboux@phebus.fr

20 novembre : On a visité la maison lundi 27 novembre 2006. Voici d’autres vues aériennes ; sur les 3, la maison figure. Je vous guide : Elle n’a pas de clocher. La piscine n’est pas loin, mais elle ne sera pas « chez nous »…
……
………………………
………………………………………
Ces photos sont extraites du site « http://www.notrefamille.com », où l’on peut les acheter, d’où le ©.
http://www.notrefamille.com/v2/services-villes-villages/default.asp?insee=710137&ville=cluny

Le carburant pour le chauffage : même si on ne vient pas pour ça 😉 !
……………

………………………………………

Et puis la météo, pour ceux qui hésiteraient encore :
……………

Nous sommes en BOURGOGNE ! Mais à la pointe sud de la région administrative :
………………………… (prochainement, des cartes)

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉

… 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉 … 🙂 … 😉