Maréchal – Sénégal ; Maréchal – Valréas

Le "Paris-Dakar" Maréchal : aller vivre au Sénégal ; KAOLACK & SÉBIKHOTANE, puis revenir en France !

– Sénégal – MALAFI DIENG

Mise à jour : 04 mars 2009

Tout en bas, je vous ai copié la pièce de théâtre spécialement écrite pour l’école !


………………………………

Gilles étant parrain de l’école Malafi Dieng de Kaolack, je me devais de faire une page spéciale !
Je reprends les textes déjà parus en décembre 2005, avant de venir à l’actualité de décembre 2006 :

NB : Malafi Dieng, c’est l’école qui figure à droite, sur le bandeau de notre blog !

« Avant » notre arrivée :
Kahone, et Kaolack, c’est évident… Les enfants et les professeurs ont déjà reçu avec beaucoup de joie les premiers paquets amenés par Gilles. Ils attendent notre camionnette !
…………… Cour d'École…

…………………………

Après notre arrivée :
Ce matin, lundi 19 décembre 2005, nous sommes allés visiter l’école Malafi Dieng, du quartier Abattoirs, à Kaolack. C’est une des 4 écoles qui a reçu des fournitures scolaires (les 3 autres sont à Kahone).
………
Monsieur Babacar Ndao, le sympathique Directeur, nous prend en main pour visiter chaque classe ; je crois qu’il y en a 8, le nombre d’élèves étant souvent supérieur à 60, voire 70 par classe. Comme vous pourrez le voir sur les photos, il y a du mobilier partout, c’est propre, et les élèves sont extrêmement attentifs et sages ! Si, je vous le jure.
………………………
Mais quand il s’agit de faire une photo de groupe, le bain de foule n’a rien à envier à celui de notre Président de la République…….
………………………………………
Les élèves sont unanimement d’accord pour faire des dessins à l’intention des élèves de Vif, et aussi pour remercier tous les généreux donateurs que vous êtes, à Vif et à Paris/Savigny/Pessac. Je repasserai vendredi 23 récupérer ces dessins, et les ramènerai le 29 en avion… car je rentre, moi 🙂

M. Babacar Ndao nous a aussi fait part de son projet de réhabiliter une salle dévastée par une tornade, afin d’en faire une bibliothèque et salle de lecture, maintenant qu’il a des livres ! Il estime qu’il lui faudra 1 à 2 millions de CFA, environ 1500 à 3000 euros. Il a déjà 400.000 CFA. Qu’en pensez-vous ? On cherche des idées… Je lui ai conseillé de prendre contact avec son Maire, car Kaolack est jumelée avec Mérignac ! ! ! ! ! Il y a des Pessacais de Mérignac ??? 😉

………………………

Je salue ici tous les élèves de l’école de Malafi Dieng, et nous leur redisons que nous attendons leurs « commentaires » avec impatience, ainsi que ceux de leurs enseignants….. A bientôt ? Gilles et Jean-Luc

Zan : PS : C’est aussi pour l’école Malafi Dieng que je suis devenu « auteur de théâtre » ! Je vais essayer de vous mettre ma pièce en ligne !

Et maintenant, venons-en à l’actualité de décembre 2006. Un an s’est écoulé, et voyez « le travail » ! ! !

Retour à Kaolack et à l’école Malafi Dieng dont le directeur est Babacar. Depuis 1 an, il se bat pour sa bibliothèque et maintenant le bâtiment est remis a neuf. Reste à le remplir de livres, bien sur, mais aussi de tables et de chaises ! Alors si quelqu’un veut participer à l’ouverture de la bibliothèque, n’hésitez pas à me contacter et à envoyer peut être un peu des tunes ! Merci pour eux !

…………………………
.
Zan : Il faut que tu me donnes ton RIB complet !!!!! C’est sûr, on t’envoie du blé !

Après la toiture voici l’intérieur avec Babacar

………………………………………

Après la toiture et l’intérieur avec Babacar, voici l’extérieur ! Avant de vous quitter, je précise que je suis le parrain de l’école Malafi Dieng de Kaolack !

……

Zan : Raison de plus pour qu’on t’aide à payer des livres !!! Allons, on attend ton RIB. Ça serait bien de leur faire un petit cadeau de Noël ! Zan

Zan : 12 décembre 2006. Cette page étant ouverte, je vais y regrouper toutes les informations qui me parviendront concernant cette école, ses élèves, et les soutiens que nous allons recevoir pour eux !

Le RIB, pour envoyer vos dons :
………………………………

Zan : J’espère que vous savez tous qu’il faut cliquer sur l’image pour qu’elle s’agrandisse !!! ??? 😉

Zan : 13/12 : J’ai « voté » ! ! ! À vous de jouer… N’oubliez pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières… Jean-Luc
12/01/07 : Frédo a voté, Gao’ est entrain de le faire ! On est super chouettes ! ! !

25 janvier : Les Gao’s ont voté, j’ai fait le virement immédiatement à Gilles.
Gao’ : Merci de transmettre cette petite aide à l’école Malafi Dieng, en espérant que, dans quelques mois, nous pourrons nous y rendre aussi…

Échange de SMS avec zil :
Zan : Zil, les Gao ont fé 1 chek de 200 zeuro p Malafy ! Je te fé le vir touds8 ! Zan
Zil : cool les Gaos ! merci à eux pour Babacar. bizzz
Zan : Oui, C supR

BILAN : 430 euros pour la bibliothèque de Malafi Dieng ! Gageons que Gilles nous fera un zoli reportage photo le jour de l’inauguration ! 😉
Zan : Je crois savoir que Maman Madeleine va aussi participer !

03 février 2007 : 200 € supplémentaires, à partager avec le dispensaire de Kahone ! Je pense que Babacar ne nous en voudra pas ! ?
14 février 2007 : encore 200€ de la part de M’man Madeleine Maréchal, une ancienne de Lyndiane de Kaolack !
BILAN : 830 €, majoritairement pour la bibliothèque, et partiellement pour le dispensaire.

Et maintenant, les premiers témoignages en provenance de Dakar :
Voilà les premiers résultats des achats pour Malafi Dieng et le dispensaire de santé. D’abord la photo de l’instituteur Fine Mbodj à droite et le vendeur de la librairie des Quatre Vents.

………

Et les factures ! ! !

…………………

……………………………

= 63 livres, pour 198.313 CFA, soit 302,33 €.
Pour savoir faire le change : http://www.mataf.net/conversion-EUR.htm

………………………………………

= un tensiomètre + 1 pèse-personne = 57000 CFA = 96,90 €
TOTAL des premiers achats : 389,23 €
………………… BRAVO ! ! ! !

… 🙂 … 😀 … 😉 … 🙂 … 😀 … 😉 … 🙂 … 😀 … 😉 … 🙂 … 😀 … 😉 …

Bjr grand frère et petit frère et Gao’ et les zamis. Je rentre de Kaolack. Lundi 12 février, j’étais à Kahone et j’ai remis le pèse personne + le tensiomètre à Coldou qui était ravie et ne sait comment vous remercier vous tous. Voir page « 7d…KAHONE, le DISPENSAIRE » ===== >>

… 🙂 … 😀 … 😉 … 🙂 … 😀 … 😉 … 🙂 … 😀 … 😉 … 🙂 … 😀 … 😉 …

Puis le mercredi 14, ce fut au tour de Malafi Dieng. Babacar n’était pas là car il avait un décès à Saint Louis mais la remise s’est faite, et la prochaine fois, il sera là !

……………

Autour des livres, les mômes sont à la fête : des livres neufs, ce n’est pas tous les jours que ça arrive !

……………………………

Et deux zolies cartes pour illustrer le squelette et notre planète terre.

……………………………………

Voilà, on a fait plein d’heureux, n’est-ce pas une belle chose ça ? À bientôt tout le monde. Il reste encore de l’argent donc je verrai avec Babacar pour le financement du plafond de la bibliothèque afin d’avoir moins chaud.

……………………………………

J’étais au cyber entre 2 coupures, il faut dire que, depuis 8 jours, les coupures sont de + en + fréquentes et durent une dizaine d’heures ! Ici on prend ça avec le sourire tandis que d’autres auraient tout cassé !! bizzzzzzzzzzzz à tous, à bientôt.

Zan = Salut mon Giloux. Je reviens tout juste d’une ballade en forêt, histoire de changer de l’ordi, des problèmes de Cluny, et des cartons !!! (j’en ai bouclé 71) C’est vraiment super de réussir à faire ça ! Ça change effectivement des touristes qui distribuent une poignée de « bics » à travers les fenêtres de leur 4×4 climatisé !!! Comme je t’ai SMSé, j’ai viré le cadeau de M’man pour C-A-L et Jeanne, puis les 200€ pour sa participation à la Bibliothèque et au dispensaire. Ma participation perso, ça sera plus tard, quand je saurai où je vais nager avec mon budget !

………………

Zan = En ce moment, ils sont gâtés sur le blog ! Il faudra qu’un jour tu emmènes Babacar et quelques élèves voir leur page au cyber ! Bizzzzz à tous.

Ok , la prochaine fois, je vais avec Babacar sur le blog ! Vu tout ce que tu dois déménager, je comprends qu’une ballade en forêt te fasse le + grand bien !! T’inkiètes pas pour les virements, ils arrivent, c’est le principal. J’espère que tes pb de Cluny ne sont pas trop graves, c’est sûr qu’en plein déménagement, moins y’a de pb et mieux ça vaut mais ça ira, inch allah !!!! biz
*
13 mars, 13:33, reçu de Gilles :
« Malafi Dieng » = Je suis au cyber de l’Alliance, c’est la galère !! 30 mn pour accéder à ma boite !! J’envoie donc, si ça marche, le devis du plafond !! bizzzzzzzzzzzzz, à plus !
… Mais sa pièce jointe, c’est celle de la semaine dernière !!! Je viens de l’avertir par SMS. Il se reconnecte… 😉 ……………
Ça y est :
Hier j’étais à Malafi Dieng pour voir Babacar et faire le devis pour le plafond de la bibliothèque. On a fait venir le menuisier et l’on est tombés d’accord sur le devis suivant, qu’il a fait sur le tableau avec l’aide précieuse de Babacar. On arrive, tout compris à environ 190.000 F.CFA ; il restait environ 280.000 F.CFA. Il ne restera plus que la peinture, je m’en occupe ce matin, mais les 90.000 F restants devraient suffire largement ! En tout cas, notre ami Babacar est vraiment content de cette bibliothèque et de tous les donateurs.
Ci-joint : les fotos du devis du plafond.

…………………………

…………………………

…………………………

Zan : Je traduis : 184700 F.CFA = 281,57 €
90000 = 137,20 pour la peinture.

17 mars : Pour Malafi, on va donc faire le plafond de la bibliothèque, et avec les 90.000 F restant, ce sera pour les peintures . La prochaine fois, vous aurez le devis officiel, mais le meilleur c’est celui du tableau !

Deux fillettes de l’école Malafi Dieng, visiblement heureuses !

…………………………

Zan :Nous sommes heureux pour elles, et pour toute l’école !

22 avril 2007 :
Ces derniers jours, j’étais à Kaolack, et voici la suite de la bibliothèque de Malafi Dieng. Tout d’abord voici le devis pour les peintures. Il doit donc rester un peu moins de 5000 francs CFA, j’achèterai un livre pour que la totalité de l’argent soit dépensé.

………………………………

La photo après le devis, c’est le plafond avant les peintures. Babacar au premier plan est ravi !

………………………………

Zan : On peut apprécier le résultat des opérations ! Nous pouvons être fiers de nous, de notre Gilles, de Babacar !
Je souhaite bonne réussite à tous les élèves de l’École Malafi Dieng de Kaolack ! ! !

Je vous redonne le RIB de Gilles, pour envoyer vos dons :
………………………………

À suivre les aventures de Zil et Zan et leurs Zamis !!!
😉 … 🙁 … 😀 … 🙂 … 😉 … 🙁 … 😀 … 🙂 … 😉 … 🙁 … 😀 … 🙂 …

1er mai 2007 : Des nouvelles de Gilles :
La peinture de la bibliothèque de Malafi Dieng est terminée, on aura les photos à ma prochaine visite à Kaolack, mais je peux vous dire que Babacar est content du travail réalisé par Samba Faye, plombier et peintre à Kahone .
Autre nouvelle, j’ai reçu un coup de fil « sans fil » de Boris, habitant au Mans et lecteur de notre blog !! Bien sûr, jusqu’à y’a 2 jours, je ne connaissais pas ce Boris, mais il m’a dit être intéressé par notre démarche concernant Malafy Dieng, et comme avec des amis il se rend à Kaolack en Août, il m’a demandé ce qu’ils pouvaient emmener, et à qui remettre les dons ? Alors je lui ai conseillé des bouquins pour Malafi Dieng et je lui ai donné les coordonnées de Babacar N’dao ( 221 ) 535 41 118.
Je rappelle que, si Boris a eu mon N° de tél., c’est grâce au blog et à ses animateurs…
Je remercie Boris de son appel , les gosses de Malafy ont réellement besoin de nous .
Si tu vas à Kaolack en août, attention aux «Yos» (moustiques) !!

A bientôt tout l’monde , inch Allah
😉 … 🙁 … 😀 … 🙂 … 😉 … 🙁 … 😀 … 🙂 … 😉 … 🙁 … 😀 … 🙂 …

4 mai : Zil a du nouveau pour l’école : Je suis allé dépenser l’argent qui restait pour la bibliothèque de Malafy Dieng . J’ai donc acheté un livre (une encyclopédie), « LA TERRE », que je vais donc remettre à Babacar mercredi prochain et, en même temps, constater la fin des travaux et faire la photo de l’inauguration .
…………………………

Il restait 4187 F cfa, j’ai dépensé 5773 F , il reste donc moins que rien, comme ça, mes amis, vous voyez que tout l’argent a été utilisé, les comptes sont clairs !! Merci encore aux donateurs !
Voici la dernière facture :

………………………………

…… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉
Vers 11 heures, en ce matin ensoleillé du 10 mai 2007, j’ai eu au téléphone, en direct de l’école Malafi Dieng, Gilles, Babacar le directeur, et quelques centaines d’élèves rassemblés pour l’inauguration officielle de la BIBLIOTHÈQUE ! Babacar m’a chargé de vous remercier toutes et tous, cent fois, mille fois… Je lui ai dit que c’était beaucoup grâce à lui, parce que si Gilles n’avait pas connu en lui un bonhomme extraordinaire, rien ne se serait fait !
Zil a fait une séance de photos qui vont venir alimenter le prochain article lundi soir ou mardi.

…… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉
Lundi 14 mai 2007 :
Tsoin Tsoin poum-poummm ! Tagada gadaaaa ! Ploum pou-loummm !!! (hymne sénégalais sous-titré) 😀

Bonjour, grand frère et tout le monde ! Me voilà de retour de Kahone et de Kaolack où j’ai passé ces 5 derniers jours. Comme prévu, je suis allé voir Babacar et notre école Malafi Dieng. La bibliothèque est donc toute neuve, fraîchement peinte et j’ai donc pu l’inaugurer jeudi matin (10 mai) et en liaison directe avec Zan au téléphone. Ce fut un grand moment. Voici donc la bibliothèque en images !

La façade, et la mobylette de Babacar !
………………………………

Maintenant, entrons !
………………………………

Zan : vous êtes priés de vous essuyer les pieds…
………………………………

Chuuuuttt ! Ne les dérangeons pas…
………………………………

Maintenant, sortons pour la foto de classe !
………………………………
Zan : Tiens, j’ai un supporter, moi !!! 😉
………………………………
Zan : Babacar, le Directeur, est à droite avec Gilles.

Et voici l’artiste peintre Samba Faye …
………………………………

…et sa fille Maïmouna, foto tout particulièrement pour Céline ! !
………………………………

Voilà un belle et bonne chose de faite !!! Mais ne nous endormons pas trop sur nos lauriers. Pensons au jour où nous arriverons tous à l’école Malafy Dieng de Kaolack ! La fête que ça sera !!!

…… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉
Mercredi 6 juin 2007. La grande nouvelle du jour : Nous avons décidé de baptiser notre « ruette aisancielle » « RUETTE MALAFI DIENG »
♪*♪♪ # ♪*♪♪ # ♪*♪♪ # ♪*♪♪ #
La ruette aisancielle, c’est l’ancien passage qui menait à la première Mairie de Cluny, via notre jardin. Ce ne sera pas une rue très fréquentée, mais ça sera la plus originale de Cluny ! 😉

Mardi 12 juin : Je viens de commander les deux plaques pour la Ruette Malafi Dieng ! Théoriquement, nous devrions les poser vendredi 15 ou samedi 16 juin, et faire l’inauguration officielle♪:♪#♪ 😉
…………………………
…………………………… Zoli ! ! !
…… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉

13 juin : Une bonne nouvelle, Gilles a reçu ce message :
Objet : don bibliothèque.
Bonjour, J’ai eu connaissance du projet Bibliothèque au Sénégal par G. F. Très attachée à la
diffusion des livres je vais ce jour faire un virement de 150 euros sur le Crédit Agricole. Bravo pour votre action ! Avec ma sympathie. Françoise V-B.

…… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉

Samedi 16 juin : Par une froide matinée (12°), nous avons posé la plaque de la « ruette » Malafi Dieng !
…………………………………

…………………………………

Babacar nous a envoyé des précisions : Malafi est né en 1875 à Niodior, et décédé en 1971 à Kaolack ! 96 ans, « Il a vécu », comme on dit au Sénégal 🙂
…… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉 …… 🙂 …… 😀 …… 😉

13 octobre 2007
Me voilà de retour de Kaolack, je vais donc passer à l’essentiel : la remise des articles à Malafi Dieng.
J’y suis allé le mardi et voici le résultat ; c’était la rentrée des classes et les colis étaient les bienvenus ! Babacar n’était pas là, son fils devant se faire opérer, il était donc à l’hôpital, mais le mercredi, j’y suis retourné et il était bien là, tous les enfants et enseignants remercient les généreux donateurs et espèrent bien les rencontrer un jour !
Voici les photos !

La remise des cadeaux
……………………
Merci Monique, Françoise, Céline, Andrée…
………………………………………

Puis le lendemain ! Babacar était à son bureau !
……………………

Derrière lui, le tableau des inscrits !

………………………………………

**** Au vu de ce panneau, nous (Gao surtout) avons réalisé que, depuis le début, nous faisions une faute d’orthographe… 🙁 J’ai donc tenté de corriger MALAFI au lieu de Malafy…
……………………

……………………………………

Et enfin la photo avec Babacar au centre, à droite Samba, le plombier et peintre de la bibliothèque, à gauche, c’est moi et deux des enseignants.
……………………

Bien sûr, Babacar a fait le Ramadan et en plus il m’a dit qu’il l’avait commencé 3 jours avant pour accueillir la lune et fini 3 jours après pour raccompagner la lune.
… 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 …

22 mars 2008 : Gilles est rentré au Sénégal, après 40 semaines de travail avec moi ! Il ne reviens pas les mains vides, il est porteur de quelques chèques « à utiliser au mieux » 😉
Il ne va donc pas tarder à nous donner des nouvelles de Babacar et de Malafi Dieng !

Le 17 mai 08. Salam Aleykoum ! hourra, la lumière et l’eau sont revenus ! !
J’espère que tout le monde va bien, vous avez le bonjour de tout le monde et en particulier de Babacar. Je suis donc allé à Kaolack et j’ai vu Babacar avec toujours le même plaisir. On a bavardé de tout et de rien, mais aussi de la bibliothèque et bien sûr un grand merci aux donateurs !!! On va faire des portes pour pouvoir fermer les placards, pour que les livres soient à l’abri de la poussière mais aussi des emprunts sans retour ! Le devis sera bientôt fait et, avec le reste, j’irai acheter des livres. Les « bics » stylos que Patrick a apportés ont été donnés à l’école durant cette visite ! Merci Patrick …
Et, comme dans toutes les bonnes histoires, ça s’est fini autour d’un pot (!!) de coca livré par une élève, le coca était dans un sachet plastique ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

………

…………………

……………………………

14 octobre 2008 :
La semaine dernière j’étais à Kaolack, j’en ai profité pour faire la vidange à V.3 avant d’aller rencontrer Babacar qui prenait les inscriptions pour la rentrée qui n’a eu lieu que le 13 donc, ce matin ! Voici donc le devis du menuisier pour finir le meuble de la bibliothèque. Bien sur on en aura la foto dès mon prochain voyage à Kaolack. Babacar m’a fait part du bilan de l’an passé : sur 138 élèves au CFEE (Certificat de Fin d’Études Élémentaires) 130 ont été reçus ! Puis sur 138 élèves inscrits au passage en 6°, 114 ont été reçus ! Bravo aux élèves et aux instituteurs qui ont beaucoup de mérite.
Sur la foto, on voit deux mamans qui étaient là aux inscriptions, puis de G à D : moi, Babacar, Samba et le menuisier Omar Diop et en 1er plan la mob de Babacar ! !

…………………………

………………………………………

-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-
16 novembre 2008
Mardi dernier j’étais à Kaolack, le comité d’accueil était là !

…………………………………

La bibliothèque est terminée, très riche en couleurs, très zolie, hein Zan ? et enfin, la foto avec les enfants en séance de lecture suivie d’un cours magistral de Babacar sur l’évaporation !

…………

…………………………
-=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=- -=+=-
4 février 2009
Mercredi 4, j’étais à Kahone pour un baptême, celui de la fille de mon plombier Samba, la petite s’appelle Jeanne ………….. Coldou Faye, elle est donc l’homonyme de ma Jeanne à moi. J’étais avec mon maçon ce jour là, et on est passé à l’école Malafi Dieng ; Babacar va bien et en profite pour saluer tout le monde.

……………
Zan : z’avez vu, au tableau, ils ont écrit le nom du héros, en Français et en Arabe !

…………………………
Zan : Babacar, c’est celui qui a le zôli costume anthracite 🙂

Mise à jour : 10 février 2009

… 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 … 🙂 …

Mise à jour le 04 novembre 2007

Petite pièce de théâtre, pour les élèves de l’École Malafi Dieng, à Kaolack, Sénégal.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Les acteurs :
Moussa, le directeur d’école (toute ressemblance avec Babacar ne serait pas le fruit de votre imagination… ) 😉
Fatou, la fille, Baba, le garçon
X, professeur, X, professeur, X, Maire de Kaolack
Les élèves de la classe : Meriem, Wadi, Raké, Mamadou, Assou, …
Des gens au Maroc : Omar, Aïcha, Bouchra, Salah Eddine
Les trois chinois : Li, la chinoise, Tchang le chinois, Xia, le directeur d’école, X, un professeur
Des gens en Espagne : Carmen, José, Luis, Amalia
La foule en France : Marie, Pierre, Françoise, Jean, Nicole, Gabriel, …
Tous ces prénoms sont seulement indicatifs…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
À Kaolack. Un directeur d’école et deux professeur haranguent leurs élèves…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Moussa = Mes enfants ! Deux d’entre-vous vont partir dans le vaste monde, voir, observer, comparer…
La classe = Youpee ! = C’est super ! = Génial ! = Bravo !!!
1er professeur = Puis ils reviendront nous faire partager leurs découvertes,
2e professeur = … Leurs surprises, leurs joies et leurs peines !…
Moussa = Qui est volontaire pour partir ?
La classe = Moi ! Moi !!! = Moi M’sieur !…… = Moi, moi, moi… = Toute la classe exulte !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Organisation d’élections démocratiques
Moussa = Bon… du calme ! Il va falloir élire vos deux délégués.
1er professeur = Écrivez les noms des deux jeunes que vous jugez les plus débrouillards, gentils, courageux…
2e professeur = Puis venez mettre votre bulletin de vote dans l’urne.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Vote. Dépouillement…
Les élèves === C’est bien d’avoir le droit de vote ! === On s’exerce pour plus tard… === Pour qui as-tu voté ? === Mais, c’est secret ! ! !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Résultats
Moussa = Je déclare élus : Fatou et Baba !
La classe = Hourrah ! = Bravo ! ! ! = Vive Fatou ! ! ! = Vive Baba !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Préparatifs : les cartes, le matériel, les bagages…
Fatou = Qu’est-ce qu’on va emmener ?
Baba = Et bien… ? On n’a pas grand-chose ; quelques vêtements,
Fatou = Du riz si on ne trouve pas à manger,
Baba = Une carte du monde !
Fatou = Une boussole !
Baba = Et nos gris-gris !
La classe = On va vous aider, = On va vous donner des vêtements, = Des chaussures surtout !
Le Maire = La Mairie de Kaolack va voter un budget pour payer vos passeports et les visas…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Fête, djembés, danses…
Ils sont prêts
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le départ :
La classe leur fait une haie d’honneur, puis les familles et voisins.

Fatou = Au revoir, on vous donnera des nouvelles.
Baba = On pensera tout le temps à vous
rong>La classe = Envoyez-nous des cartes postales !
La classe = Téléphonez-nous !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Ils ont leurs bagages dans un panier porté sur la tête
Tout le quartier = Ramenez-nous des cadeaux ! ! ! = Soyez prudents ! ! !
Moussa = Bonne chance ! Que l’Esprit de Malafi Dieng vous accompagne !
Le Maire = Bonne route, soyez dignes de Kaolack et du Sénégal !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Fête, djembés, danses…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Ils partent vers le Nord, Ils regardent des gens… en Mauritanie, au Maroc…
Des gens… dans la rue = Es Salam ’Aleïkoum ! = Oua ’Aleïkoum Es-Salam ! = Ahlan oua Sahlan ! = Keifa l’hal ? = ’Aïna tazhabna ?
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Les gens les saluent, leur offrent à boire le thé à la menthe…
Heureusement, ils parlent aussi français !
Fatou = Qu’est-ce que vous dites ?
X = Vous ne parlez pas l’Arabe ?
Baba = Un tout petit peu…
Fatou = Et vous, vous ne parlez pas le Wolof ?
Baba = Heureusement que l’on apprend l’Arabe à l’école !
Fatou = Maintenant, je suis encore plus motivé pour l’apprendre !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Ils arrivent enfin à Tanger, au bord de la mer Méditerranée.
Moussa = Ils ont beaucoup marché vers le Nord.
1er professeur = Maintenant, ils arrivent à Tanger, au bord de la mer Méditerranée.
La classe = Ils sont bloqués par l’eau ?
La classe = Que vont-ils faire ?
La classe = Ils vont nager ? ? ?
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Baba a souvent observé son grand-père qui taillait des pirogues. Il décide de faire une sorte de radeau !
Fatou = Tu sais nager ?
Baba = Oui, un peu… Mais c’est beaucoup trop loin… 25 km.
Fatou = Et l’eau est froide…
Baba = J’ai souvent vu mon grand-père faire des pirogues : je vais faire une embarcation ! ! !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Moussa = Vous voyez, les enfants, il faut écouter, observer les anciens.
2e professeur = Ils savent beaucoup de choses ! ! !
La classe = On les écoute toujours !
La classe = Mon papa sait conduire les grands troupeaux d’animaux. Il m’apprend comment faire.
La classe = Et moi, ma maman connaît les plantes qui guérissent. Je la regarde faire pour apprendre.
La classe = Mon grand-père à moi il sait bien fabriquer les tambours, il m’apprend à en jouer !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Ils montent sur le “radeau” construit par Baba
Moussa = Ils ont ramé pendant 5 heures…
La classe = Ils ont vu des crocodiles ?
1er professeur = Non, mais des gentils dauphins
La classe = Ils ont eu peur ?
2e professeur = Sûrement qu’ils ont été soulagés en posant les pieds en Espagne !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Fatou et Baba débarquent en Espagne !
Fatou = Oh ! Tu vois toute cette végétation !
Baba = Il y a des orangers comme chez nous, mais surtout des millions d’oliviers,
Fatou = Et tu vois toutes ces routes goudronnées et ces voitures…
Baba = Et ces belles maisons toutes blanches.
Fatou = Tu vois ces dames avec ces belles robes à volants !
Carmen = Nous sommes des Gitanes !
José = Les Gitans sont un peuple de nomades, venus de très loin.
X = …
Y = …
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Un jour, ils voient 2 personnes “bizarres”, c’est-à-dire vraiment différentes…
Fatou = Tu as vu, Baba, ces deux enfants “bizarres” !
Baba = Oui, ils ne sont pas du tout comme nous ! ! !
Fatou = Euh… Bonjour !
Baba = Bonjour, qui êtes-vous ?
Li = Nous sommes Li et Tchang, deux voyageurs chinois.
Baba = Chi – nois ! ! ! Vous venez donc de très loin, vous aussi…
Tchang = Oh oui, de très-très loin !
Fatou = Pourquoi voyagez-vous ?
Li = Un jour, notre Directeur d’école a dit à notre classe :

Le directeur, Xia = “Mes enfants, deux d’entre-vous vont aller dans le vaste monde, observer, comparer…
La professeur = Puis ils reviendront nous faire partager leurs découvertes !…”
Tchang = Et nous voilà partis depuis 6 mois sur les routes du monde…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Ils portent leurs bagages dans des paniers au bout d’une poutre portée sur l’épaule.
Fatou = C’est bizarre votre façon de porter vos bagages !
Li = Non, c’est la vôtre qui est bizarre…
Baba = Que mangez-vous ?
Tchang = Essentiellement du riz.
Fatou = Nous aussi ! On mange ensemble ?

Ils préparent leur repas. Ils mangent, chacun essayant la méthode de l’autre… Rires !
Li et Tchang = D’accord. Oui.
Baba = Comment est-ce que vous mangez ? ? ?
Li = Normalement ! Avec des baguettes…
Fatou = Mais c’est impossible !
Tchang = Regardez, c’est très simple…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Fatou, Li, Moussa et Tchang reprennent la route vers le Nord.
Ils échangent des connaissances.

À Kaolack :
Moussa = Ils ont décidé de continuer la route ensemble !
La classe = C’est bien, ils vont pouvoir échanger des expériences.
La classe = Comment on dit “bonjour” en chinois ?
Moussa = On dit “nǐ hǎo”
La classe = Comment ça s’écrit ?
1er professeur = Eh bien on écrit …… 你好
La classe = Et “merci” ?
Moussa = On dit “xiè xiè”
2e professeur = et ça s’écrit 谢谢
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
En Espagne :
Comme ils s’approchent des Pyrénées, il fait de plus en plus froid. Ils marchent enveloppés dans leurs couvertures, et les pieds entourés de chiffons !

Fatou = On joue à la “haye” pour se réchauffer ?
Li = Je veux bien ! Tu m’expliques !
(Ils jouent tous les quatre… et peut-être aussi des enfants espagnols)
**** La haye ………
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Il commence à neiger ! (Il faudrait faire tomber du coton)
Fatou = !!! Qu’est-ce que c’est ? ? ?
Li = C’est de la neige !
Baba = De la neige ?… Mais c’est froid !!!
Tchang = Oui, c’est de la pluie qui a cristallisé dans l’air froid.
Li = Il n’y en a pas chez vous ?
Fatou = Non ! Même quand il fait très froid chez nous, il fait au moins 15° !
Baba = On n’a jamais de neige, heureusement.
Li = En France, dans les montagnes, les gens font du ski,
Tchang = Et de la luge…
Baba = Brrrrrrrrr…
Tchang = Et des batailles de boules de neige !
Baba = Ahhhhh ! C’est intéressant.
Li = On en fait une ?
Fatou et Baba = D’accord !!!
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Bataille de boules de neige !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Ils sont en France. Moussa commente, montre des photos.
Ils traversent des villages, la campagne.

Moussa = Ils sont arrivés en France !
1er professeur = Dans la campagne, il y a des vaches, des moutons.
2e professeur = Et beaucoup d’herbe bien verte !
La classe = C’est joli !
La classe = C’est propre…
La classe = Il n’y a pas de bouts de plastique partout comme chez nous !
Moussa = Eh oui, dans ce domaine-là, on a beaucoup à apprendre !
Jeu de questions-réponses
La classe = Ils sont fatigués ?
La classe = Où est-ce qu’ils couchent ?
Moussa = Ils marchent 20 ou 25 kilomètres chaque jour, ils dorment dans des granges, ou chez des gens qui les invitent.
La classe = Qu’est-ce qu’ils mangent ?
Moussa = Ils mangent toute sorte de nourriture,
1er professeur = Mais toujours avec une fourchette et une cuillère.
La classe = Les gens sont gentils ? ? ?
Moussa = Il y a beaucoup de gens gentils, et aussi quelques méchants,
2e professeur = Comme partout.
La classe = Il y a des baobabs en France ?
Moussa = Non, il n’y a pas de baobabs, ni de fromagers,
1er professeur = Mais des sapins, des bouleaux, des chênes…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Puis ils arrivent à Paris.
Il y a des gens qui marchent vite, dans tous les sens, qui se croisent sans se dire bonjour…
Ils ont tous une petite valise à la main, ils sont “gris”…

La foule = …**…//…++…
Fatou = ! ! ! Mais où vont-ils ?
Li = Ça, je me le demande…
Baba = Pourquoi marchent-ils si vite ?
Tchang = Mmmmm… ???
Fatou = Ils ne se disent même pas “bonjour” ! ! !
Li = Ce n’est pas bien !
Baba = Ah non…
Tchang = Ils doivent avoir des raisons ?
Fatou = Tu crois qu’il peut exister des raisons qui justifient qu’on ne se dise pas bonjour ?
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Ils essayent de les interroger, mais personne ne s’occupe d’eux.
Baba = M’sieur, s’il vous plaît, je voudrais savoir………
X = …………
Fatou = M’dame, s’il vous plaît, tu peux………
X = …………
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Soudain, Fatou et Baba ont une idée lumineuse ! ! !
Baba = Fatou, j’ai une idée : On va aller se présenter au Chef du village !
Fatou = Oui, comme on fait chez nous ! Bonne idée Baba. Mais comment va-t-on le trouver ?
Baba = On va demander aux gens qui passent.
Fatou = Mais ils ne nous répondent pas ! ……………
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Soudain, Moussa tape dans ses mains, et interpelle Fatou et Baba qui dormaient sur leurs pupitres !
Moussa = Fatou ! Baba ! Vous dormez ! Réveillez-vous, bande de vauriens ! Qu’est-ce qu’il vous arrive ?
Baba = Excusez-moi Monsieur le Directeur, j’ai fait un rêve !
Fatou = Moi aussi, Monsieur, j’ai fait un rêve étonnant !
Moussa = Qu’est-ce que c’est cette histoire de rêve ? Racontez-moi :
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le récitant = Les enfants racontent leur rêve :
Baba, qui imite Moussastrong> = Nous étions en classe… Vous nous disiez : « Mes enfants, deux d’entre-vous vont aller dans le vaste monde, observer, comparer… »
1er professeur = Puis ils reviendront nous faire partager leurs découvertes !…
2e professeur = Leurs surprises, leurs joies et leurs peines !…
Moussa = Qui est volontaire pour partir ?
Fatou imite la classe = Moi ! Moi !!! Moi M’sieur !…… Moi, moi…
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Moussa reprend la parole = Mais, il est très joli votre rêve ! Et… si on essayait de le réaliser ?
La classe = Oh oui ! oui ! Super ! Hourrah ! ! !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Organisation d’élections démocratiques
Moussa = Bon… du calme ! Il va falloir élire vos deux délégués.
1er professeur = Écrivez les noms des deux jeunes que vous jugez les plus débrouillards, gentils, courageux…
2e professeur = Puis venez mettre votre bulletin de vote dans l’urne.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Dépouillement… Résultats
Moussa = Je déclare élus : Fatou et Baba !
La classe = Hourrah !
La classe = Bravo ! ! !
La classe = Vive Fatou, vive Baba !
La classe = Vive Fatou, vive Baba ! Et vive Monsieur Moussa !
La classe = Vive les Professeurs, vive Monsieur Moussa ! ! ! ! !
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
FIN
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Jean-Luc Maréchal. 20, rue de la Barre. 71250 Cluny
06 13 56 06 63 – jlmarech@club-internet.fr